3
DONS
Faire dire une messe (intention de messe)
Faire dire une messe (intention de messe)

| Père Ludovic 490 mots

Faire dire une messe (intention de messe)

Toute messe est célébrée pour l'Eglise et pour le monde. Vous pouvez ajouter une intention particulière. La tradition est d'accompagner cette intention d'une offrande de messe

"La célébration et l'adoration de l'Eucharistie nous permettent de nous approcher de l'amour de Dieu et d'y adhérer personnellement jusqu'à l'union avec le Seigneur Bien Aimé." Benoît XVI, Le sacrement de l'amour.
Toute messe à une valeur universelle. Elle peut cependant être célébrée pour des intentions particulières. Cela signifie que vous pouvez demandez à un prêtre de porter, auprès du Seigneur, vos intentions au cours de la messe.

  • En action de grâce : tout simplement pour dire merci.
  • Pour vos défunts : c'est un acte de foi en la résurrection. Vous demandez à Dieu de les accueillir auprès de Lui dans sa lumière. Vous les accompagnez dans leur passage vers le Père. C'est pour vous et vos proches le meilleur moyen de conserver bien vivante leur mémoire.
  • Pour vos proches : parents, enfants, amis, voisins... Vous demandez au Christ Jésus de les aider à passer un moment difficile : maladie, échec, difficultés familiales.

Ce que vous donnerez en demandant la célébration d'une messe à vos intentions est strictement réservé au prêtre qui dira la messe.

Conformément à la décision des Evêques de France, il est proposé un don de 18 €. Vous pouvez donnez plus, vous pouvez donner moins. Merci pour ce que vous donnerez, selon vos moyens.

Vous trouverez toutes les indications pour nous faire parvenir vos intentions de messe et vos dons en cliquant.

Répondre à () :


Captcha
Cécile Vaux | 19/09/2021 09:32

Bonjour, je souhaite donner une messe pour mon papa Guerin Yves et la famille Guerin le dimanche 26 septembre à 10h30 à Saint Peray. Je remettrai un chèque dans la boîte aux lettres de la cure de Saint Peray avant mercredi. Je vous remercie et vous souhaite une bonne journée , Cécile

REVIRAND | 28/09/2021 15:55

Pour Karim BANGOURA...