0
SE FORMER
Pour vous qui suis je #4 : Mercredi 27 mai 20h30-21h30.
Pour vous qui suis je #4 : Mercredi 27 mai 20h30-21h30.

| Père Ludovic

Pour vous qui suis je #4 : Mercredi 27 mai 20h30-21h30.

Nous méditerons cette semaine sur l'une des histoires les plus connues de Jésus : la parabole du Bon Samaritain. Nous pourrons ainsi nous poser la question : qui est mon prochain ?

04 Qui est mon prochain ?.png
04 Qui est mon prochain ?.png ©
04 Qui est mon prochain ?.png

Arrêtons-nous aujourd’hui sur l’une des paraboles évangéliques les plus connues : celle du bon Samaritain.

Le Christ situe le lieu de cette histoire sur la route descendante qu’il connaissait bien lui-même, de Jérusalem vers Jéricho. Cette route de 30 km passait par la vallée du canyon Wadi Kelt qui avait très mauvaise réputation à cause de la présence de bandits qui rôdaient et du risque de se faire attaquer ... C’est peut-être en pensant à ce lieu que le psalmiste écrivait : ’’Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal car tu es avec moi’’ (Psaume 22). Les pèlerins qui se rendent en Terre Sainte peuvent, aujourd’hui encore, dans les environs du monastère Saint Georges, admirer un splendide panorama avec le canyon qui coupe le désert de Judée. 

Jéricho était une ville habitée par de nombreux prêtres servants au temple de Jérusalem. Nous pouvons supposer que le prêtre et le lévite rentraient chez eux après avoir rempli, durant une semaine, leur service dans le  temple. Le fait de passer « de l’autre côté » de la route, en laissant l’homme « à moitié mort », peut s’expliquer par la crainte de devenir impur.

L’introduction, dans la narration de ce récit, du personnage du bon Samaritain a dû provoquer l’étonnement de ceux qui l’ont entendu, car les Samaritains n’étaient pas forcément appréciés par les juifs. C’est précisément ce contexte historique mais aussi la beauté aride et effrayante du désert de Judée qui sont  devenus la toile de fond de cette parabole du bon Samaritain.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.